mardi 22 septembre 2015

L'anniversaire

Mon petit bébé d'amour a un an. On dit que ça passe vite, mais je ne trouve pas. Quelle année. 3 mois difficiles, à l'hôpital, puis 3 mois à la maison, à se découvrir, à panser nos blessures. Et 6 mois de vie normale, à profiter de cet immense bonheur, à s'émerveiller de cette chance, à s'énerver de fatigue parfois aussi.

C'est une période ambivalente. En même temps, quand il était en réanimation, je pensais à cet anniversaire.... "Quand on y sera, quelle victoire". Et c'est vrai, quelle victoire, quelle fierté, quelle émotion. Mais ça nous travaille beaucoup aussi, depuis 3 semaines... Pas un jour sans repenser à tout ça, alors que ça s'était éloigné ces derniers mois... Et un an après, les peurs, les blessures, les traumatismes, la culpabilité, prennent plus d'ampleur je trouve.

Dans notre réflexion pour un 2ème, nous sommes retournés au creux de l'été voir le professeur qui s'est occupé de moi lors de l'accouchement, avant et après... Rien de nouveau sous le soleil. 30% de risques de récidives, de l'aspirine, et croiser les doigts. Depuis, j'ai annulé nos rdv de rentrée (hystéro, gynéco PMA, spermo). Pas envie. Être tranquille. Plus le temps passe, moins l'idée d'un autre enfant (enfin je devrais dire d'une autre fiv, d'une autre grossesse, d'un autre accouchement) me fait envie. Je me laisse le temps.
Côté corps, toujours une cicatrice douloureuse, des douleurs à l'aine également suite à l'embolisation, toujours... Des douleurs d'adhérences un peu partout.

Et mon bébé ? Il a un an donc. Tout va bien. Toujours aussi suivi. 8,5kg et 68 cm il y a 3 semaines. Il se développe à son rythme, tient désormais bien assis, sourit et rigole toujours autant. A 3 dents. Mange comme un chef, on introduit les petits morceaux. Boit enfin son bib du matin. Prend toujours le sein le soir avant de dormir. Commence à avoir des cheveux... Ses petits poumons vont bien, on a arrêté les traitements par inhalateur à la fin de l'été et on garde encore les anti inflammatoires pour quelques semaines. Et évidemment, il est beau, il est mignon, il sent bon, on l'aime d'amour. Les 1ères vacances avec lui ont été... fatigantes ;) Un bébé qui n'arrive plus à dormir, 3 semaines sans siestes, avec des réveils la nuit... la galère... Pareil avec la nounou pendant une semaine, puis du jour au lendemain, il a retrouvé le sommeil. Joie.

Nous avons fêté son anniversaire avec la famille. Il a été très gâté. Très bisouté. J'aime tellement le voir entouré et aimé.