mardi 24 février 2015

Des nouvelles

Mon bébé a 5 mois, bientôt 3 mois en "âge corrigé", et tout va bien. Il pèse 5,5 kg, donc il rattrape trèèès bien, la cantine est bonne, mais il reste plus petit en taille pour l'instant. Que dire... il est adorable, il s'éveille, je l'aime d'amour, surtout ce matin où il vient d'offrir à sa maman sa première nuit de 6 h depuis des mois : yeeeesssssssssss ! (Bon, il a pleuré des heures hier soir donc j'ai bien peur que ce soit exceptionnel, puis du coup j'ai les seins explosés, on ne peut pas tout avoir). 

Il est toujours exclusivement allaité. On introduit les biberons cette semaine, objectif sevrage en journée d'ici 2-3 semaines. (Je veux pas. On peut pas amener son bébé au boulot ?). J'aimerais tellement continuer de pouvoir l'allaiter le matin et soir... Mais je sais que je ne pourrai pas tirer mon lait en journée au boulot, alors ça risque de s'arrêter malheureusement. On verra si j'ai de la chance ou pas. Maintenant les tétées sont juste du plaisir, pas de pression de voir s'il boit assez, s'il s'étouffe pas.... Et puis, c'est tellement magique le sein pour l'apaiser. 

La nounou est trouvée (paye ta galère), donc reprise du boulot dans 3 semaines. J'ai envie de reprendre, c'est sûr. Mais : le changement de rythme m'effraie, je ne sais pas comment je vais réussir à concilier mes journées pros et profiter de mon bébé (et faire les 3500 lessives hebdomadaires). Je serai juste épuisée, comme tous les jeunes parents. Évidemment j'appréhende beaucoup la séparation, il va me manquer, je préfère même pas y penser tellement ça me fend le cœur. Je sais aussi que c'est nécessaire, et normal, et que tout le monde passe par là, et que ce n'est pas grave.

Comme nous avons été séparés longtemps, que beaucoup d'autres personnes s'en sont occupées, je pensais que ce serait plus facile pour moi. C'était vrai à la sortie de l'hôpital, mais ça fait plus de 2 mois que nous passons nos vies ensemble, et je sais que ce sera un déchirement. 

De mon côté, je pense beaucoup moins à tout ce qui s'est passé. Je suis une bisounours vivante. J'aime repenser au bonheur qui me remplissait cet été quand j'étais enceinte, sans que ce soit une nostalgie douloureuse. Et je profite de mon bonheur d'aujourd'hui, je me sens bien, épanouie, sereine, confiante. J'ai hâte de le voir grandir et évoluer, mais je voudrais aussi retenir le temps, graver chaque moment, chaque sourire, chaque grimace, pouvoir y retourner à loisir.

Le semaines qui viennent vont donc être chargées en challenges de la vie ordinaire avec le sevrage, la nounou, le boulot, et la diversification (et oui, 6 mois...). Pfiou. Le sevrage m'effraie vraiment. Vraiment beaucoup. Si certaines ont des conseils pour l'allaitement mixte, je suis preneuse ! Et pour noyer sa peine de ne plus donner le sein, aussi ;) 

Des bises à vous toutes !