samedi 19 juillet 2014

Echo du 2ème trimestre et trisomie 21

Finalement, suite à mon dernier article, mon généraliste m'a mise au repos, j'étais à côté de la plaque, complétement déphasée. Il y avait de la fatigue, et puis les effets secondaires de mon traitement contre l'hypertension. 

Suite à mon mauvais résultat au tri-test ma gynéco m'avait pris rdv dans un centre de diagnostic trisomie 21, pour une écho préalable (ou non) à une amniocentèse. Evidemment, ça m'a pas mal travaillée, parce que le dépistage trisomie soulève beaucoup de questions personnelles et éthiques.... et ça fait cogiter. Donc le gynéco, spécialiste de ce dépistage, a débuté la consultation en nous posant directement la question : qu'est ce qu'on fait s'il est trisomique ? S'en est suivie une discussion avec lui sur le sujet, on le sentait habitué à ces questions, c'était très rassurant. 

Bref, pour moi, faire une amniocentèse était de moins en moins envisageable plus j'y pensais. Et arrêter cette grossesse aussi. Notre unique chance d'être parents, ça change pas mal la façon de voir les choses je crois (même si d'autres font d'autres choix que je respecte bien entendu). Du coup, il nous a proposé de ne pas faire cette écho de dépistage : les signes sont nombreux et pas forcément spécifiques à la trisomie, du coup c'est plus anxiogène qu'autre chose si on ne fait pas l'amnio ensuite... Son discours était très cohérent, et il nous laissait le choix. Nous avons donc choisi de ne pas la faire cette écho de dépistage... considérant que le risque de perdre le bébé (1/250 selon les statistiques les plus optimistes) était supérieur au risque de dépister une trisomie (1/350 pour nous suite au tri-test). Et bizarrement ça m'a soulagée, je crois que j'avais plus peur qu'on me prenne mon bébé plutôt qu'une trisomie soit détectée... Ce sont des sentiments profonds qui se révèlent souvent une fois les décisions prises : donc je sais que nous avons fait le bon choix ! 

Bon, du coup il m'a fait l'échographie morphologique du 2ème trimestre, pour laquelle nous n'avons pas eu le temps de nous poser de questions flippantes, et ça tombe bien : tout est normal, il a tout ce qu'il faut là ou il faut. Il était juste dans une position bizarre, m'enfin il fait bien comme il veut d'abord. En plus, on a trèèès bien vu, contrairement aux précédentes échos, l'image était top, on a super bien vu son profil et son petit nez, je ne sais pas si c'était dû à l'appareil ou au fait que je ne mets plus d'huile ou de crème sur le ventre depuis 3 semaines.

La veille j'avais eu ma visite du 5ème mois avec la gynéco de l'hôpital, tout s'est bien passé, nous avons encore parlé hypertension...  Et elle m'avait fait une petite écho : notre petit garçon avait le hoquet, mais je la crois sur parole car je ne reconnaissais pas grand chose :)

Maintenant, c'est vacances ! Je suis à la moitié de ma grossesse, je me trouve tellement chanceuse et heureuse d'en être là. Et puis je le sens bien bouger maintenant, c'est génial ! Par contre je n'ai toujours pas pris beaucoup de poids (2 kg à peine), alors que je mange beaucoup. J'ai pris du ventre évidemment, mais c'est tout.

vendredi 4 juillet 2014

Hypertension, moment de solitude et fatigue !

Le retour d'un agenda rempli de rdv médicaux. J'ai vu 3 fois le cardiologue en une semaine ! Conclusion : ma tension est haute. Sans blague. Du coup il ajoute un autre traitement à celui que je prends déjà, et on se refait tout ça dans un mois... Prise de tension sur 24h et tout le toutim. Les effets secondaires de ce nouveau médicament sont vraiment très bizarres, genre j'ai l'impression d'avoir une fourmilière dans le cuir chevelu.

A part ça, la gynéco qui me suit à l'hôpital m'a appelée pour me dire qu'elle avait quand même un doute sur la trisomie 21, et que compte tenu de mon hypertension, elle avait pris un rdv pour moi à la grande ville pour une échographie poussée, dans 15 jours. C'est à dire quelques jours avant l'écho officielle du 2ème trimestre. Et le lendemain de ma consultation du 5ème mois. Quand je vous dis que l'agenda est rempli... et entre 2, je travaille. Évidemment, ça m'inquiète un peu tout ce suivi d'un coup.

Et puis, cette semaine, j'ai vécu un moment de pure gloire au boulot. Une réunion extérieure, sur le terrain, une journée chaude et sans air. J'ai vomi devant tout le monde, comme ça sans prévenir. Ahah, merci la grossesse de me faire perdre toute dignité, le pire c'est que ça me fait rire, j'ai à peine honte. De façon générale, je constate que d'être enceinte rend les gens autour très compréhensifs et prévenants, hommes et femmes confondus. 

Mon ventre commence à se voir un peu, le weekend dernier, pour la première fois, quelqu'un a remarqué que j'étais enceinte. J'avais envie de tirer un feu d'artifice et de faire une dépêche AFP ! 
J'avoue aussi que de connaître le sexe de mon bébé m'a rendue dinde, et que c'est une information que j'ai envie de donner à tout le monde, ça me rend fière (ça aurait été pareil si ça avait été une fille !), alors que bon... tout le monde s'en fout :) Sauf les futurs grands parents, qui eux ne sont pas encore au courant, on les fait mariner un peu. 

Dans 10 jours ça fera 3 ans que j'ai arrêté la clope pour avoir un bébé... et les vacances, c'est dans 15 jours : vite !!!

Bises à toutes.